Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

jeudi 12 janvier 2017

8ème de Finale CDL : Girondins de Bordeaux 3 - 2 Nice

Coupe de la Ligue : Bordeaux en quart de finale après sa victoire sur Nice (3–2)
Bordeaux se qualifie pour les quarts de finale de la coupe de la ligue face à Nice !!!!!!

Bordeaux renoue enfin avec la victoire en s'imposant face à Nice.
Menant toujours au score, les Girondins se sont fait peur jusqu'au bout en concédant deux buts alors qu'ils avaient deux buts d'avance. Malgré un sauvetage sur la ligne en fin de match les Marine et Jaune ont réussi à garder leur avantage.
Qualification pour les quarts de finale, où Bordeaux recevra Guingamp.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Longtemps très convaincants, les Girondins ont souffert en fin de match mais décrochent leur qualification pour les quarts de finale.


La synthèse

À la recherche d’un match complet depuis près de deux mois et le succès à Metz (3–0), les Girondins ont retrouvé de leur superbe mercredi soir contre Nice en 1/8e de finale de la Coupe de la Ligue (3–2). Ils se sont montrés volontaires, appliqués et portés vers l’avant face à un Gym qui a attendu le dernier quart d’heure pour se révolter. Ils ont aussi évité une troisième défaite consécutive à domicile, ce qui ne leur est plus arrivé depuis 1974. Les voilà en quart de finale face à Guingamp (10–11 janvier), à seulement deux matchs du Parc OL, où aura lieu la finale.

Le résumé

Après l’entame de match catastrophique contre Monaco (0–2 après 4 minutes de jeu), les Girondins avaient à cœur de mieux débuter ce mercredi. Sans se jeter à corps perdus dans un pressing tout terrain, ils proposent cette fois un bloc plus compact pour gêner la relance niçoise et multiplient les solutions une fois le ballon récupéré. Presque étonnant vu leurs dernières sorties !
Au milieu, Plasil rayonne, gratte des ballons, se projette vers l’avant et devance Benitez sur une ouverture de Malcom (1–0, 15e). Bordeaux n’attend pas pour doubler la mise : contre-attaque éclair, longue course de Ménez dont la frappe est repoussée par le gardien niçois dans les pieds de Laborde (2–0, 22e).

Les spectateurs du Matmut Atlantique ont droit à un vrai match de coupe et à un Bordeaux qui presse, multiplie les mouvements, notamment côté droit où Gajic est intenable. Mais Nice a beau ne pas être dans son assiette, il peut compter sur le talent de Balotelli. D’abord mis en échec par Prior (37e), il trouve Pléa sur lequel ni Pellenard ni Pallois n’ont réussi à défendre dans les six mètres (2–1, 42e).

Bordeaux ne revient pas abattu des vestiaires et continue dans le même créneau. Après une première alerte signée Vada (53e), Laborde vient conclure un modèle de contre mené par Lewczuk, Vada, Malcom, Plasil et Ménez (3–1, 55e). L’ancien Milanais, virevoltant comme jamais cette saison, bute sur Benitez après un caviar de Vada (63e).

Dans les vingt dernières minutes, Nice se rebiffe et Bordeaux est plus emprunté. Sur une ouverture dans sa surface, Lewczuk destabilise Dionis. Le penalty est transformé par Balotelli (3–2, 83e). Dionis est tout proche de l’égalisation mais sa frappe est repoussée par Pallois sur sa ligne (89e). Un ultime coup-franc capté par Prior et les Girondins sont qualifiés !

L’homme du match : Jérémy Ménez

Il n’a pas marqué, ni même enrichi sa ligne de passes décisives. Mais après deux matchs en souffrance contre Lille et Monaco, Jérémy Menez a montré un visage plus proche de ce que Bordeaux attend. Repositionné sur la gauche du 4–3–3 et profitant des espaces, l’ancien Parisien a fait régulièrement mal à la défense par ses accélérations et a provoqué les buts du break par deux frappes repoussées par Benitez après avoir éliminé Souquet. A chaque fois, Laborde, l’autre satisfaction du soir, traînait. Incisif, jouant simple et appliqué sur le replacement, il devrait être revu à ce poste samedi.

Les notes

7/10 : Menez, Laborde
6/10 : Prior, Gajic, Plasil, Malcom, Toulalan, Vada
5/10 : Lewczuk, Pallois, Pellenard

Le fait du match : le but de Plasil

Au quart d’heure de jeu, Malcom lance dans la surface Plasil qui devance Benitez. Le ballon roule vers le but. Souquet tacle in extremis pour le dégager. La ligne a-t-elle été franchie ? Il semble que ce soit l’arbitre de surface, M. Varela, qui ait indiqué à son arbitre principal de valider le but, car la goal-line technology n’est pas encore utilisée en Coupe de la Ligue. Les images diffusées par Canal+ ne permettent pas de se faire une idée précise ( nous disons que OUI 😉 M&J).

La déclaration : Jocelyn Gourvennec

"Très heureux de s’être qualifié, c’était l’objectif. En coupe, c’est peut être plus qu’en championnat une question d’état d’esprit, d’envie de vouloir une qualification et on l’a montré. Et puis je suis très content de retrouver un vrai collectif, cela faisait un moment qu’on n’avait pas fait un match plein. On peut regretter de ne pas avoir bien maîtrisé nos fins de mi-temps, on s’est un peu fragilisé, mais globalement c’est quand même appréciable de gagner en marquant trois fois."

Article : sudouest.fr

Résumé en images de la rencontre entre Bordeaux et Nice.

video

Source : dailymotion.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire