Neige

Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune


mercredi 18 mars 2015

Après-match : Bordeaux - Paris



Conférence de presse après la rencontre entre Bordeaux et Paris.

Source : dailymotion.com

Bordeaux - Paris : Le résumé en images

video

Résumé en images de la rencontre entre Bordeaux et Paris.

Source : youtube.com

lundi 16 mars 2015

29ème journée : Girondins de Bordeaux 3 - 2 Paris

Bordeaux - PSG : comme des grands !
Une victoire Ô combien importante et méritée !!!!!!

Analyse d’un supporter parisien au stade Chaban-Delmas.


Victoire de Bordeaux ou défaite de Paris ?   
Il est habituel, mais à soulever, que les médias ne se focalisent QUE sur les défaites du club de la capitale. Mais oui, quand quelqu’un perd, c’est que les adversaires gagnent. Incroyable mais vrai, les bordelais ont gagné, ce n’est pas Paris qui a perdu ce match. Au regard du nombre d’actions, il est évident que le club Marine et Blanc mérite ses 3 points. Pourtant, le 6ème de Ligue 1 a bien failli devoir se contenter d’un pauvre petit point : Je reconnais qu’en terre viticole il est normal de vendanger, mais là, sur un terrain de foot contre une équipe “taillée pour l’Europe” cela aurait pu coûter très cher. 2 grossières erreurs ont ramené le quart de finaliste de C1 à hauteur de l’équipe de Willy Sagnol. Il a fallu un grand Carrasso pour éviter avec brio un 3ème but sur la 3ème et dernière occasion parisienne.
Au bout du bout, Bordeaux clouera définitivement le cercueil parisien, au courage. Bordeaux a dominé un Paris à bout de souffle qui perd dans la bataille 3 points et 2 joueurs (David Luis à la 25ème minute et Yohan Cabaye après seulement 6 minutes sur le terrain).
Ultra-dominateur toute la première mi-temps, puis un peu moins (et surtout relativement fébriles) en seconde Bordeaux s’est fait peur mais il est logique de les voir s'imposer à la fin du match.
La victoire est bordelaise, pour les premiers concernés ainsi que pour les parisiens, seuls les médias n’ont pas semblé le remarquer.


Faut-il démonter Zlatan Ibrahimovic ?
Hauteur d’une prestation en demi-teinte, le suédois n’avait pourtant que 32 minutes dans les jambes suite à son expulsion à Londres mercredi dernier. Décevant et clairement en manque d’inspiration, il a pourtant mis le ballon dans les buts bordelais à 2 reprises. Mis à part 1 ou 2 fois sur le terrain, comme à son habitude, pas vraiment de coup de gueule à noter quand on se trouve dans les tribunes. On notera même 2 accolades entre Ibra et un joueur de champs puis avec Cédric Carrasso (donc bonne ambiance). C’est dans le couloir interminable menant aux vestiaires que l’ambassadeur de Volvo s’est illustré, en anglais… et c’est là le coeur du problème. Que veut vraiment exprimer quelqu’un qui ne s’exprime pas sans sa langue maternelle ET dans une langue qui n’est pas le français ? Revenons en aux faits : Une faute non sifflée par l’arbitre Mr Jafredo, ballon en retrait du défenseur vers Carrasso, persuadé que la faute est sifflée, et qui ramasse donc le ballon. Faute donc, qui mérite, d’après le règlement un coup franc indirect dans la surface. Je ne reviendrai pas ici sur “faute ou pas” “coup franc ou pas”, les arbitres sont là pour ça, ce n’est pas mon rôle.
Mais, Zlatan constate pour la énième fois la qualité de l’arbitrage français, qui brillera quelques heures plus tard en refusant un but marseillais alors qu’il avait franchis la ligne (Ah Frédéric, la Goal Line Frédéric, la Goal Line… On va être le seul championnat majeur d’Europe qui ne l’aura pas à partir d’Aout…). Bref, Zlatan s’est énervé, a “un peu” insulté un arbitre, et dans son énervement, a tenu des propos qui pouvaient être pris comme une insulte à la France (“Pays de @#!!!”). Propos vite expliqués par l’intéressé dans un communiqué de Presse puis dans une vidéo de vive voix sur le site officiel parisien.
Je connais relativement bien Zlatan pour avoir beaucoup suivi le suédois depuis des années et lu sa biographie ainsi que moultes interviews, et je sais que ce n’est pas DU TOUT le genre à cracher sur un Pays. Il l’a redit dans son interview, les français sont suffisamment intelligents pour faire la part des choses et ne pas se laisser berner par une déformation de ses propos. Affaire close donc ? Que nenni. La ligue statuera (après le classico) sur ce dérapage. On notera quand même le nom de l’illustre inconnu qui s’est senti pousser des ailes suite à ces propos Mr Patrick Kanner, Ministre des sports (qui retournera dans l’oubli dès demain).

Matthieu.

Merci à Matthieu pour avoir fait ce petit résumé après avoir vécu le match en direct de Chaban.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Quel match ! Dans un Chaban-Delmas bondé et brûlant, Bordeaux a battu le PSG (3-2) pour la première fois depuis 2011, dans une rencontre qu'ils méritaient mille fois de gagner mais qu'ils ont failli ne pas remporter. Les revoilà sixièmes, à deux points de Monaco (4e) et surtout trois points devant Montpellier (7e). 
Les Girondins ont réalisé une première période quasiment parfaite. La titularisation de Yambéré à la place de Sertic devant la défense pouvait laisser craindre de voir une équipe prudente et timorée, il n'en a rien été. Lors des possessions parisiennes, ils étaient régulièrement quatre ou cinq dans la moitié de terrain adverse pour bloquer les relances.

 

Paris affaibli, Bordeaux enthousiaste

Paris, sans doute affaibli physiquement par les 120 minutes de Chelsea, a manqué de précision dans ses relances depuis sa surface et dans ses transmissions au milieu de terrain. On n'a ainsi pas vu Ibrahimovic jusqu'à son duel perdu face à Carrasso (36e), la première frappe du match pour le PSG. Lavezzi, lui, a couru dans le vide.
Bordeaux, de son côté, est rentré dans son match tambours battants, se projetant vers l'avant et en nombre avec un enthousiasme débordant. Thelin et Rolan se sont souvent cherchés et se sont quelques fois trouvés, comme sur cet enchaînement qui a vu le Suédois buter sur Sirigu (6e). Mariano a avalé son côté droit, Plasil a attiré tous les ballons au milieu et Khazri a servi de détonateur.

 

Le but gag d'Ibrahimovic

Intenable en position de meneur de jeu, le Tunisien a pourtant offert une passe décisive sur un corner, en déposant le ballon sur la tête de Sané, impeccable dans les airs au premier poteau (19e, 1-0). Malgré plusieurs situations favorables, notamment en contre, les Girondins n'ont pas réussi à faire le break, preuve qu'ils peuvent encore gagner en efficacité.
Le PSG les a cueillis à froid dès la reprise, sur un but gag : relance hasardeuse de Carrasso sur Mariano, ballon qui traîne à l'entrée de la surface, sortie encore plus hasardeuse du gardien bordelais et Ibrahimovic qui pousse le ballon dans le but vide (50e, 1-1). Paris était rattrapé par sa condition physique défaillante : après le claquage de David Luiz en première période (39e), Cabaye s'est blessé tout seul à la cheville (73e).

 

Seconde période complètement débridée

Bordeaux continuait sa marche en avant : Chantôme voyait sa frappe repoussée par Sirigu du... menton (68e) et, une minute après, reprenait l'avantage grâce à un but de l'inévitable Khazri sur une remise de Thelin (69e, 2-1). La seconde période était complètement débridée et Carrasso se rattrapait avec une sublime double parade face à Lavezzi (71e).
M. Jaffredo accordait ensuite un penalty à Paris pour une faute de Mariano sur l'Argentin, et Zlatan, pourtant pas dans son assiette dimanche, réussissait un doublé (85e, 2-2). Bordeaux KO ? Que nenni ! Quatre minutes plus tard, Plasil lançait Mariano à droite dont le centre au cordeau trouvait Rolan absolument seul qui glissait le ballon entre les jambes de Sirigu ! (3-2, 89e). Chaban pouvait exulter.

 

Le joueur : Wahbi Khazri

Qu'est-il arrivé au Tunisien pendant la CAN ? Depuis son retour de Guinée Équatoriale, il est de loin le meilleur joueur bordelais. Buteur à Evian (24e journée), à Rennes (26e j.), il a encore été décisif dimanche face à Paris avec un corner sur la tête de Sané pour l'ouverture du score et un but de renard en seconde période. Très libre dans son jeu, il a créé de multiples brèches et a déstabilisé la défense parisienne. Indispensable.

 

La statistique : 55

C'est, en pourcentage, la possession de balle des Girondins sur la rencontre. Un chiffre habituel pour eux mais qui se lit à l'aune de l'adversaire : le PSG a l'habitude de mettre le pied sur le ballon durant ses matchs, il en a été empêché par Bordeaux et son pressing incessant.

 

La réaction : Willy Sagnol

"On avait envie de faire plaisir à notre public. Paris a laissé beaucoup de forces mercredi. Je pense qu'on aurait pu faire la décision plus tôt, ça aurait été extrêmement frustrant de ne pas gagner ce match. Même après le pénalty, on a continué d'attaquer, surtout avec les résultats de samedi soir. Si on voulait avoir le droit de rêver encore (à l'Europe, NDLR), c'était une obligation de prendre des points". (au micro de Canal +).

Article : sudouest.fr

Dax - Stade Montois : Le résumé en images



Résumé en images de la rencontre entre Dax et le Mont de Marsan.

Source : stademontoisrugby.fr

24ème Journée : Dax 18 - 15 Stade Montois

Dax - Mont-de-Marsan : l’USD s’impose dans le derby de tous les dangers
Le Stade Montois repart avec le bonus défensif et une certaine frustration...

CR en cours

samedi 14 mars 2015

Après-match : Caen - Bordeaux



Conférence de presse après la rencontre entre Caen et Bordeaux.

Source : dailymotion.com

Caen - Bordeaux : Le résumé en images

video

Résumé du match entre Caen et Bordeaux.

Source : youtube.com

lundi 9 mars 2015

28ème Journée : Caen 1 - 2 Girondins de Bordeaux

Ligue 1 : Bordeaux arrache la victoire à Caen
Bordeaux a mis fin à la très bonne de série de Caen et reste dans le wagon de tête du championnat....

dimanche 8 mars 2015

Stade Montois - Carcassonne : Le résumé en images



Résumé en images de la rencontre entre le Stade Montois et Carcassonne.

Source : dailymotion.com

23ème Journée : Stade Montois 30 - 18 Carcassonne

Rugby - Pro D2 : Victoire bonifiée du Stade Montois face à Carcassonne
Le Stade Montois remporte une victoire bonifiée qui a eu du mal à se dessiner........


Stade Montois - Carcassonne : La compo

Logo de CarcassonneLogo de Mont-de-Marsan                                        VS                                                                                                               

Le Stade Montois accueille une équipe qui aire pour l'instant dans le ventre mou du championnat.
Pour les locaux, il s'agira de bien négocier ce match pour rester dans les places qualificatives.
Pour les visiteurs, une victoire les rapprocherait du maintien et ils pourraient encore croire aux places qualificatives.
Pas le droit à l'erreur pour les Montois qui, sur leur terrain devront montrer qu'ils méritent leur place dans les cinq premiers.

ALLEZ LES JAUNE ET NOIR !!!!!!!!!!!!!!!

Les avants :
1- Carlos MUZZIO
2- Joan CAUDULLO
3- Régis RAMEAU
4- Mark FLANAGAN
5- Masalosalo TUTAIA
6- Julien TASTET
7- Vassili BOST
8- Haisini TAULANGA

Les arrières :
9- Agustin ORMAECHEA
10- Matthew JAMES
11- Vilikisa SALAWA
12- Sylvain MIRANDE
13- Adriu DELAI
14- Julien CABANNES
15- Jean-Baptiste DUBIE

Les remplaçants :
16- Cyriel BLANCHARD
17- Tevita MAILAU
18-Danya TULOU
19- Yann BRETHOUS
20- Clément BRISCADIEU
21- Pierre-Alexandre DUT
22- Brett MATHER
23- Tariel RATIANIDZE

Source : stademontoisrugby.fr

samedi 7 mars 2015

Après-match : Bordeaux - Reims



Conférence de presse après la rencontre entre Bordeaux et Reims.

Source : dailymotion.com

dimanche 1 mars 2015

Colomiers - Stade Montois : le résumé du match



Résumé en images de la rencontre entre Colomiers et le Stade Montois.

Source : dailymotion.com

22ème Journée : Colomiers 13 - 15 Stade Montois

Stade Montois: l'équipe à Colomiers
Les Montois remportent une victoire importante à Colomiers qui les conforte dans le groupe de tête.

samedi 28 février 2015

Bordeaux - Reims : Le résumé en images

video

Résumé en images de la rencontre entre Bordeaux et Reims.

Source : dailymotion.com

27ème Journée : Girondins de Bordeaux 1 - 1 Reims


Encore une fois, Bordeaux ne parvient pas à faire la différence face à un mal classé......


Colomiers - Stade Montois : La compo

Logo de Mont-de-Marsan Logo de Colomiers                                      VS                                                     

Colomiers n'a jamais bien réussi au Stade Montois et ce déplacement s'annonce périlleux.
Cependant, le Stade Montois ne se déplacera pas en haute-Garonne comme victime expiatoire et voudra ramener quelque chose.
Un point de bonus défensif scierait à merveille aux Landais qui seraient toujours dans la course aux places qualificatives.
Coup d'envoi demain à 15h00 à Colomiers.

ALLEZ LE STADE MONTOIS !!!!!!!!!!!!

La compo :

Les avants :
1- Tevita MAILAU
2- Cyriel BLANCHARD
3- Régis RAMEAU
4- Lionel DARGIER
5- Masa TUTAIA
6- Julien TASTET
7- Vassili BOST
8- Rome Nifo TAELEGA


Les arrières :
9- Emmanuel SAUBUSSE
10- P.A DUT
11- Julien CABANNES
12- Sylvain MIRANDE
13- Adriu DELAI
14- Vilikisa SALAWA
15- Simon LUCU

Les remplaçants :
16- Joan CAUDULLO
17- Julian FIORINI
18- Vickus LIEBENBERG
19- Yann BRETHOUS
20- Agustin ORMAECHEA
21- Matthew JAMES
22- Haisini TAULANGA
23- Tariel RATIANIDZE

Source : stademontoisrugby.fr

Après-match : Rennes - Bordeaux



Conférence de presse après la rencontre entre Rennes et Bordeaux.

Source : dailymotion.com

Rennes - Bordeaux : Le résumé en images

video

Résumé en images de la rencontre entre Rennes et Bordeaux.

Source : dailymotion.com

26ème Journée : Rennes 1 - 1 Girondins de Bordeaux

Ligue 1 : Bordeaux ramène un point de Rennes (1-1)
Bordeaux ramène le point du match nul de Bretagne mais aurait pu espérer mieux.......


Bordeaux, mené au score, dès la fin de la  première mi-temps, a su réagir en inscrivant un pénalty bien généreux par



--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La synthèse

Les Girondins ramènent un point de Rennes (1-1) , sans que l'on sache vraiment s'il s'agit d'un bon ou d'un mauvais résultat : ils n'auraient jamais dû finir la première période en étant menés mais ont bénéficié d'un coup de pouce arbitral pour sauver le match nul à 10 minutes du terme. Ils sont invaincus depuis cinq journées et restent au contact des équipes de tête. Il faudra valider ce nul face à Reims le week-end prochain.

Le résumé

Cédric Carrasso n'avait pas pris de but lors des trois derniers matchs à l'extérieur, son invincibilité ne se sera étirée que sur 11 petites minutes supplémentaires. Un jeu à trois entre Doucouré, Toivonen et Ntep a déséquilibré la défense bordelaise et l'attaquant français a pu tromper Carrasso, peu aidé par une déviation involontaire de Sané (1-0).

Les Girondins étaient assez mal payés, car cette saute de concentration de Kiese Thelin (talonnade manquée) et Pallois (mauvais alignement) mise à part, ils ont largement dominé une première période enlevée. Avec un bloc haut, un milieu de terrain en losange supérieur dans les duels et une circulation de balle assez fluide, ils ont tenu le ballon (57% de possession), tenté leur chance (15 tirs) et inondé de centres (31) la surface rennaise. Sans parvenir à marquer.
Outre son évident manque d'efficacité, Bordeaux a fait face à un deuxième obstacle : Benoît Costil. Le portier breton a repoussé une frappe lointaine de Khazri (5e), une déviation de Saivet sur un centre de Mariano (39e) et un subtil coup-franc du Tunisien (45e). Cédric Carrasso, lui, a évité à son équipe de rentrer aux vestiaires avec deux buts de retard et la tête dans le seau en s'interposant devant Toivonen à l'aboutissement un contre rennais (45e+1).


Si les Bordelais se sont montrés moins maladroits en début de seconde période, c'est surtout parce qu'ils ont trop manqué d'application pour s'approcher des buts adverses. Ce match jusque-là très rythmé a peu à peu sombré dans l'ennui, malgré une possession girondine toujours plus importante mais aussi toujours plus stérile.
L'électrochoc qui a relancé Bordeaux n'a pas été le coaching de Sagnol (rentrées de Rolan et Maurice-Belay) mais un joli coup de pouce... de l'arbitre. Mickaël Lesage s'est laissé abuser par un plongeon de Diego Rolan dans la surface et a offert un penalty que Khazri a sereinement transformé (1-1, 76e). Le score ne bougera plus, malgré une violente frappe de Toivonen repoussée par Carrasso (89e) et un dernier coup-franc mal ajusté de Sertic (90e).

Le joueur : Wahbi Khazri

Si les Girondins ont été pénalisés numériquement pendant la CAN, ils peuvent aussi se dire que la compétition a fait beaucoup de bien à Wahbi Khazri. Le milieu offensif tunisien est le meilleur joueur de son équipe depuis son retour. Buteur à Evian, omniprésent face à Saint-Étienne, il a encore été le plus dangereux à Rennes, notamment en première période. Moins en vue après le repos, il a eu le mérite de transformer, sans trembler, le généreux pénalty accordé par l'arbitre, son septième but en 21 matchs cette saison. Il est indispensable.

La statistique : 43

C'est le nombre de centres envoyés par les Bordelais dans la surface de Benoît Costil. Mariano et Poundjé, les deux latéraux, y sont pour beaucoup. Le manque de précision et/ou de présence dans la surface explique surtout pourquoi aucun d'entre eux n'a débouché sur un but. Willy Sagnol a un axe de travail tout trouvé pour ses prochaines séances d'entraînement.

La déclaration

Wahbi Khazri : "On a dominé tout le match. Rennes a marqué d'entrée, ça nous a mis en-dedans, mais on a été meilleurs qu'eux dans le jeu. C'est quand même un bon point de pris. Ce pénalty litigieux, ça fait partie des choses qui arrivent. Mais on a proposé du beau football, on a fait ce que le coach voulait, c'est bien pour la suite. On continue à rester collés aux équipes de têtes. Il faudra faire des matchs comme ça tous les week-ends" (au micro de Bein Sports).

Source : sudouest.fr

Stade Montois - Narbonne : Le résumé en images



Résumé en images de la rencontre entre le Stade Montois et Narbonne.

Source : stademontoisrugby.fr

21ème Journée : Stade Montois 29 - 0 Narbonne

Le Stade Montois a de la reprise
Le Stade Montois remporte enfin une victoire bonifiée devant son public.........

Il aura fallu attendre presque une heure avant de voir enfin des points au Stade Guy Boniface.
Et des points, mais d'un seul côté et c'est celui heureusement des Montois.
Grâce à la rentrée des remplaçants à l'avant, les Montois ont nettement dominé les Narbonnais en leur infligeant la bagatelle de cinq essais dans les trente dernières minutes...
Ce résultat pourrait paraître flatteur mais c'est grâce au travail de sape en première mi-temps des avants qui avaient nettement dominé leurs homologues sans trouver la faille.
Score vierge à la mi-temps, bien payé pour les Narbonnais qui ont tenu jusqu'à la 54ème minute après l'essai de Cabannes qui en en amené quatre autres (Taulanga, Saubusse, Tastet, Salawa ).
Des essais inscrits par les avants et les lignes arrières.
Les supporters voyaient enfin leur équipe inscrire des essais après de beaux mouvements et rafler par la même le point de bonus offensif.
Journée bénéfique pour le Stade Montois qui est rentré dans les places qualificatives pour les phases finales et obtiennent une bonne quatrième place au classement.......

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


  

vendredi 20 février 2015

Stade Montois - Narbonne : La compo

Logo de NarbonneLogo de Mont-de-Marsan                                       VS                                                                                                 

Les Jaune et Noir reçoivent les Orange et Noir de Narbonne ce samedi soir à 18h30 pour le compte de la 21ème Journée.
Le Stade Montois se doit de confirmer les 2 résultats positifs, face à Perpignan et Albi. Narbonne est mal classé actuellement et tentera très certainement d'aller faire un coup et de surprendre son adversaire. Les Montois se doivent avant tout d'être vigilent car rien n'est plus dangereux qu'une bête blessée.

Les avants :
1- Tevita MAILAU
2- Cyriel BLANCHARD
3- Régis RAMEAU
4- Lionel DARGIER
5- Vickus LIEBENBERG
6- Yann BRETHOUS
7- Vassili BOST
8- Rome Nifo TAELEGA

Les arrières :
9- Emmanuel SAUBUSSE
10- P.A DUT
11- Julien CABANNES
12- Jean-Baptiste DUBIE
13- Adriu DELAI
14- Vilikisa SALAWA
15- Simon LUCU

Les remplaçants :
16- Joan CAUDULLO
17- Julian FIORINI
18- Mosalosalo TUTAIA
19- Julien TASTET
20-Clément BRISCADIEU
21- Matthew JAMES
22- Sylvain MIRANDE
23- Tariel RATIANIDZE

Source : stademontoisrugby.fr

dimanche 15 février 2015

25ème Journée : Girondins de Bordeaux 1 - 0 Saint-Etienne


Diego Rolan a offert la seconde victoire consécutive aux Girondins qui se replacent pour l'Europe.....

Après-match : Evian TG - Bordeaux


Conférence de presse après la rencontre entre Evian et Bordeaux.

Source : youtube.fr

Evian - Bordeaux : Le résumé en images

video

Résumé en images de la rencontre entre Evian TG et Bordeaux.


dimanche 8 février 2015

24ème Journée : Evian TG 0 - 1 Girondins de Bordeaux


Bordeaux renoue enfin avec la victoire et ce à l'extérieur grâce à un coup de génie de Khazri.......


Albi - Stade Montois : Le résumé en images


video

Résumé en images de la rencontre entre Albi et le Stade Montois.

Source : dailymotion.com

20ème Journée : Albi 19 - 23 Stade Montois

Le retour en force
Le Stade Montois a tapé un grand coup en allant s'imposer à Albi...........


lundi 2 février 2015

Après-match : Bordeaux - Guingamp



Conférence de presse après la rencontre entre Bordeaux et Guingamp.

Source : dailymotion.com

Bordeaux - Guingamp : Le résumé en images

video

Résumé en images de la rencontre entre Bordeaux et Guingamp.

Source : l'Equipe.fr

dimanche 1 février 2015

23ème Journée : Girondins de Bordeaux 1 - 1 Guingamp

Ligue 1 : Bordeaux lâche encore des points contre Guingamp
Bordeaux pêche encore à domicile et s'enfonce dans le ventre mou du championnat............ 



Stade Montois - Perpignan : Le résumé en images



Résumé en images de la rencontre entre le Stade Montois et Perpignan.

Source : dailymotion, (stademontoisrugby)

19ème Journée : Stade Montois 23 - 9 Perpignan

Adriu Delai et les Montois ont su faire preuve de caractère hier.
Le Stade Montois garde un mince espoir de se qualifier pour les phases finales.......


mercredi 28 janvier 2015

Bourgoin - Mont-de-Marsan : Le résumé en images



Résumé en images de la rencontre entre Bourgoin et le Stade Montois.

Source : dailymotion.com

lundi 26 janvier 2015

18ème Journée : Bourgoin 21 - 16 Agen



Les 1/2 finales s'éloignent vraiment...le ventre mou est bien là

Ridiculisés dans le combat, stériles en touche où ils perdirent bon nombre de ballons sur leurs propres lancers et bigrement tendres en défense, ils donnèrent littéralement le bâton pour se faire battre.
Pire, peu imaginatifs, et maladroits, les trois-quarts stadistes n'eurent même pas un bon ballon à se mettre sous la dent, si ce n'est dans les dix premières minutes où Delai se fit la malle sur son aile gauche avant de servir Salawa, lequel laissa malheureusement échapper le cuir alors que le chemin de l'essai semblait grand ouvert.

Guillot au four et au moulin

Trop indiscipliné, le Stade Montois permit par trois fois au buteur Bouillot de s'illustrer, quand James ne trouvait qu'une fois les perches locales. Pire encore, ils encaissèrent un terrible essai en plein cœur du premier acte, après une mêlée au milieu du terrain dont s'extirpa l'omniprésent Guillot. Le troisième-ligne centre berjallien, au four de la défense et au moulin du soutien hier encore, s'offrit une charge de quarante mètres avant d'être stoppé à cinq mètres de la ligne par l'arrière Lucu. Dans le deuxième temps, Da Silva éjecta pour le talonneur Kribache qui plongea à dam en coin.
Menés à la pause 14-3 (James ayant manqué une pénalité dans ses cordes sur la sirène), les partenaires de Sylvain Mirande ne revinrent pas sur le pré avec de meilleures intentions même si l'ouvreur montois ramena enfin les siens à huit unités de leur hôte (6-14, 51e).
À l'inverse, le Stade subit les foudres du pack ciel et grenat sous ses poteaux dix minutes durant, courbant l'échine en mêlée à quatre reprises (carton jaune à Ormaechea). L'essai logique de pénalité tomba et permit aux Berjalliens de se diriger vers une large victoire (21-6, 63e).

Lucu en sauveur

Mais par l'opération du Saint-Esprit, les jaune et noir se mirent à enfin enchaîner quelques mouvements de bonne facture, d'abord sanctionnés par la botte de James, puis par un essai de pénalité à une minute du terme. L'œuvre du trio d'entrants Rameau-Blanchard-Mailau qui mit à son tour au supplice son homologue de la première ligne.
Les protégés de Laussucq poussèrent alors un ouf de soulagement, le point de bonus inespéré dans ses valises. Sauf que sur le renvoi, ils se mirent à remonter le ballon de leurs 22 mètres, espérant aller chercher le « hold-up » de l'autre côté du terrain. Mais une nouvelle faute de main envoya le feu follet Insardi en terre promise au terme d'une course folle… Heureusement, Ximun Lucu, en bon pompier de service sauva la patrie en retournant l'arrière isérois dans l'en-but, préservant ainsi le précieux point de bonus, glané vraiment par miracle.

Les rêves de Top 5 en fin de saison sont eux de plus en plus utopiques.

dimanche 25 janvier 2015

Après-match : Bastia - Bordeaux




Conférence de presse après la rencontre entre Bastia et Bordeaux

Source : dailymotion.com

Bastia - Girondins de Bordeaux : Le résumé en images

video

Résumé en images de la rencontre entre Bastia et Bordeaux

Source : l'Equipefr

samedi 24 janvier 2015

22ème Journée : Bastia 0 - 0 Girondins de Bordeaux


Bordeaux, par manque de réalisme, se contentera d'un match nul mais aurait dû l'emporter........

Le match de la 22e journée entre Bastia et Bordeaux s’est achevé sur un résultat nul sans but (0-0) ce samedi à Furiani.

La rencontre, parfois tendue sur la pelouse, a été marquée par l’expulsion de Yannick Cahuzac (62e), qui a écopé de deux cartons jaunes.
Bordeaux peut avoir quelques regrets car dans l'ensemble, l'équipe a dominé et s'est procuré les meilleures occasions. Notons que la nouvelle recrues Isaak Thelin a montré de belles choses durant la rencontre...il sera un sérieux atout pour les gigis.

Au classement, les Bordelais restent à la 7e place avec 33 points, tandis que les Corses, avec 23 unités, n’ont que trois points de marge sur le premier club relégable.
Bordeaux va devoir oublier ce mois de Janvier (tout comme le Stade Montois) et devra cravacher pour tenter de revenir sur le train de tête.
Une cinquième place est encore possible, encore faut-il y croire et se donner les moyens !


------------------------------- 

sud-ouest.fr abonnés


La sémantique du foot attache aux matches nuls la valeur des verbes qu'on leur affecte. La différence entre réussir ou concéder un nul tient aux objectifs que l'on s'était fixés, au standing de l'adversaire et à la physionomie du match. Ainsi Bordeaux, heureux de son 0-0 à Monaco, ne trouvait guère de saveur au même score à Furiani.

Pour autant, ce résultat, en soi décevant, au regard de la prestation fournie, semble indiquer que les Girondins commencent à aller mieux. Eux qui n'ont gagné que leur seul match de Coupe de France contre Toulouse (2-1) depuis leur succès contre Lorient début décembre, bâtissent aujourd'hui leur espoir de renouveau, sur les belles occasions qu'ils se sont créées en Corse.

Sagnol a trouvé la formule


Après avoir essayé différentes organisations, dont celle à trois défenseurs centraux, Willy Sagnol a sans doute trouvé celle qui, pour l'instant, convenait le mieux à son équipe, avec Yambéré en sentinelle, entre Plasil et Sertic. Les matches précédents avaient montré la souffrance du milieu de terrain, l'ex-joueur de Munich comprit vite qu'il valait mieux le densifier.
L'option Contento, face à Nice, avait été un premier pas intéressant dans cette direction. Yambéré, d'abord pas très à l'aise face à Paris, montra de bien meilleures choses face à Bastia, même si, faute de sérénité, il manqua trop de passes en début de matches. Mais le gaillard apprend vite. Il fut extrêmement précieux sur plusieurs séquences et donna globalement l'assise qui manquait au jeu de son équipe depuis quelque temps. « Je trouve que l'équipe est beaucoup mieux équilibrée avec une pointe basse », confia Marc Planus après la partie.
L'arrivée quasi certaine de Chantôme devrait donner plus de punch, plus de force de percussion au milieu. Cela ne veut pas dire que Willy Sagnol ne reviendra pas au 4-2-3-1 lorsque Khazri rentrera de la CAN. Mais le Franco-Tunisien peut aussi s'intégrer à ce 4-3-3, comme cela avait été le cas en tout début de saison.

Jouer avec Kiese Thelin

Avec l'arrivée de Kiese Thelin, les Girondins espèrent fermement retrouver une efficacité perdue. Il leur faudra pour cela mieux jouer avec leur recrue, que ce ne fut le cas samedi. L'ex-joueur de Malmö ne reçut que rarement le ballon dans de bonnes conditions et fit donc ce qu'il put avec les rares munitions dont il disposa. Bien jouer avec lui implique de construire de nouveaux automatismes. « Ce n'était pas facile car c'était la première fois que je jouais avec lui », témoigna Maurice-Belay, qui lui offrit sa plus belle occasion, à la 58e.
Mais avec l'attaquant suédois, il faudra que toute l'équipe progresse. Et notamment dans la qualité des coups de pied arrêtés. Le néo-Bordelais possède un joli jeu de tête, il serait dommage de mal l'utiliser. Or, Bordeaux n'a pour l'instant marqué que deux fois sur coups francs, grâce à des hommes au deuxième poteau, Rolan contre Monaco (2e journée), Planus contre Toulouse (12e journée) et une seule fois sur corner, une tête d'Ilori contre Saint-Étienne (7e journée).
Ce qui était un point fort autrefois, est devenu un inexplicable point faible, alors que l'on joue avec Pallois (1,90 m)), Sané (1,92 m) et Diabaté (1,94m). L'apport de Yambéré (1,90 m) et celui de Kiese Thelin (1,89 m) doit bonifier ce secteur. A condition de lui mettre le ballon sur la tête. Enfin, cette amélioration espérée de l‘efficacité devant le but doit s'accompagner de celle de tous les joueurs offensifs de l'équipe.

Attaquants tueurs

Maurice-Belay n'a marqué qu'un seul but depuis le début de la saison, ce qui est clairement insuffisant. Il en va de même pour Thomas Touré, qui reste bloqué à deux réalisations, depuis son coup d'éclat à Marseille (14e journée).
Samedi, il aurait du marquer au moins une fois. Leca fournit certes une belle prestation dans sa cage mais le petit attaquant n'effectua pas forcément les bons choix : il expédia au dessus la passe de Mariano pourtant idéale (26e), tira coté fermé sur son occasion superbe de la 46e, facilitant la parade du gardien corse, et ne put mettre assez de puissance sur sa tentative de la 53e… Où il oublia tout de même Kiese Thelin. C'est clair, il reste du travail aux Bordelais.

vendredi 23 janvier 2015

16èmes de Finales C.D.F : Paris 2 - 1 Girondins de Bordeaux


Bordeaux n'a pas su faire déjouer Paris pour pouvoir se qualifier.............


Stade Montois - Agen : Le résumé en images



Résumé en images de la rencontre entre Mont de Marsan et Agen.

Source : dailymotion.com

dimanche 18 janvier 2015

17ème Journée : Stade Montois 9 - 11 Agen

Rugby - Pro D2 : Le SUA s'impose sur le terrain du Stade Montois
Le Stade Montois s'est fait piéger à domicile face à Agen..........  





---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La tradition a été respectée à la lettre, dimanche, à Guy-Boniface dans le derby entre le Stade Montois et le SU Agen. D'abord parce que dans la lignée des oppositions récentes entre les deux voisins, l'enceinte landaise a assisté à une rencontre d'une rare pauvreté. Ensuite parce qu'au terme de ce rugby privé de la moindre envolée, ce sont les Lot-et-Garonnais qui se sont imposés (9-11), signant ainsi leur sixième victoire consécutive face aux jaune et noir.

Surtout en engrangeant 14 points sur 15 possibles lors des trois dernières levées de Pro D2, les Agenais, après un début de saison manqué, sont en train de rattraper le retard qu'ils avaient concédé cet automne sur le haut de tableau à vitesse grand V. « On a repris avec un peu plus d'envie et de motivation, expliquait Mathieu Lamoulie, l'arrière du SUA. Maintenant, le plus important, c'est de ne pas perdre à la maison. » Même son de cloche du côté du coach du SUA, et ancien de la maison jaune et noir, Stéphane Prosper : « Démarrer l'année avec deux victoires, dont une très importante à l'extérieur chez un concurrent direct, c'est très bien. Maintenant, il faut valider tout ça. » Avec les réceptions de Béziers et d'Aurillac, c'est justement un boulevard qui s'offre aux Lot-et-Garonnais en vue de la qualification.

Tout l'inverse des Montois, désormais dans les choux dans la course aux phases finales, après avoir concédé leur deuxième défaite à domicile de la saison. « On est décroché, reconnaissait le capitaine landais, Julien Tastet. C'est une grosse déception, on voit le wagon des potentiels qualifiables s'éloigner de nous. Il faut arrêter de regarder le haut de tableau et se remettre au boulot. Il est hors de question qu'on lâche à 13 matches de la fin. » Reste que pour réenclencher une dynamique positive, il y a plus simple comme programme qu'un déplacement à Bourgoin, la réception de l'Usap, puis un nouveau voyage, à Albi cette fois.

Narjissi fait le break

Le plus terrible dans cette histoire pour les Montois, c'est qu'ils sont passés à moins d'un mètre de la victoire. Las, l'ultime pénalité (77e) de Clément Briscadieu, à l'image des deux autres échecs de Matthew James, fuyait les poteaux agenais. « Je n'ai pas envie de jeter la pierre aux buteurs, réagissait Julien Tastet. Ils nous ont tenu la baraque sur certains matches. Ce n'est pas dans nos valeurs de dire que c'est leur faute. »
D'ailleurs, avec quatre échecs au pied également de Francis côté agenais, ce n'est pas forcément ici que s'est fait la différence. Dans un match verrouillé au possible, « une partie de ping-pong », dixit Mathieu Lamoulie, les Lot-et-Garonnais sont, eux, parvenus à marquer sur une de leurs deux seules véritables incursions dans les 22 montois. Le tout grâce à un groupé-pénétrant dévastateur qui envoyait Jalil Narjissi dans l'en-but (6-11, 62e).

« Nous, de petites erreurs ont fait qu'on n'a pas réussi à scorer », analysait Julien Tastet, dont l'équipe a quand même essayé de jouer un tantinet plus qu'Agen. « On est tombé dans le piège de leur faux rythme, avec leur jeu au pied. Ils ont attendu nos erreurs. On leur a rendu des ballons un peu faciles et ils ont fini par nous mettre à la faute ». « Un jeu du chat et de la souris », comme l'appelle Stéphane Prosper, remporté par ce SUA décidément très à l'aise dans sa position de chasseur. Reste qu'il ne pourra plus se cacher bien longtemps.


L'équipe montoise : Lucu - Dubié, Delai, Mather, Salawa - (o) James, (m) Ormaechea A. - Taelega, Tastet (cap.), Brethous - Tutaia, Flanagan - Ratianidze, Caudullo, Mailau. Remplaçants: Bordes, Fiorini, Liebenberg, Taulanga, Béal, Briscadieu, Dut, Ormaechea S.


Article : sudouest.fr

Après-match : Bordeaux - Nice



Conférence de presse après la rencontre entre Bordeaux et Nice.

Source : dailymotion.com

Bordeaux - Nice : Le résume en images

video

Résumé en images de la rencontre entre Bordeaux et Nice.

Source : l'Equipe.fr

21ème Journée : Girondins de Bordeaux 1 - 2 Nice

Girondins de Bordeaux : gros coup de froid face à Nice
Bordeaux a été incapable d'imposer son jeu et s'est même fait renverser alors qu'il menait au score.....

lundi 12 janvier 2015