Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

vendredi 17 février 2017

Girondins de Bordeaux 0 - 3 Paris

Au Matmut, les Girondins de Bordeaux n’assurent pas
Bordeaux n'a pas pu offrir une victoire de prestige à ses supporters, Paris était au dessus........ 

Très vite mené au score, (Cavani, 6'), Bordeaux va vite sombrer et encaisser un deuxième but en première période (Di Maria, 41'). En seconde période, Bordeaux va entièrement couler en concédant le troisième et dernier but marqué par Cavani (48'), auteur ce soir d'un doublé.
Paris va ensuite gérer sereinement son avance.
Bordeaux essaiera d'égaliser dans le dernier quart d'heure mais en vain.
Maladroits et empruntés, les Bordelais n'ont pas pu sauver l'honneur sur leur pelouse, dans un stade plus garni qu'à l'accoutumée.
Les Girondins stagnent au classement et manquent une occasion de prendre seuls la 5ème place.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Bordeaux s’est logiquement incliné au Matmut Atlantique face à un PSG sérieux et efficace (0–3)


Tout simplement trop fort. Après le 4–1 infligé aux Bordelais en Coupe de la Ligue, le PSG s’est à nouveau imposé au Matmut Atlantique avec un but de Di Maria et un doublé de Cavani. Avant un match charnière face à Barcelone, Paris s’est rapidement mis sur de bons rails avant de se mettre à l’abri avant la mi-temps. Les Girondins n’ont jamais trouvé la clé dans la défense francilienne.

Le match

Un stade quasi plein, un match de gala face à une équipe de haut de tableau et… un but dès la 6e minute avec une superbe volée de Cavani sur un dégagement dans l’axe de Jovanovic (0–1). Les vieux fantômes du match face à Monaco et le cinglant 4–0 resurgissent d’entrée de match.
Quatre jours avant un match crucial face à Barcelone, le PSG est sérieux, appliqué, inspiré avec notamment le retour de Verratti en chef d’orchestre. C’est lui qui lance l’offensive de Di Maria qui voit son tir repoussé par Carrasso (16e). Bordeaux ne veut pas courber l’échine et tente avec une tête de Sankharé (17e) et une frappe de Rolan (23e), bien stoppées par Trapp. Les Girondins ne restent pas groggys après le premier but parisien contrairement au match face à Monaco mais se heurtent systématiquement au verrou parisien.

Le jeu bordelais manque clairement de spontanéité et le PSG en profite. Sur un contre éclair, Verratti sert Di Maria sur un plateau dans le dos de la défense, l’Argentin ajuste Carrasso d’un ballon piqué impeccable. Le break est fait (40e, 0–2) avant la pause. Le PSG est en contrôle et Bordeaux ne trouve pas les solutions dans l’arrière-garde francilienne.

Le début du second acte se calque sur l’entame de match. Di Maria, encore lui, centre sur l’inévitable Cavani qui claque une nouvelle volée gagnante dans le petit filet de Carrasso (0–3, 48e). Cette fois-ci, Bordeaux a pris un vrai coup sur la tête. Décevant et peu inspiré, Ménez sort sous les sifflets et cède sa place à Kamano. Emery fait souffler ses cadres en sortant notamment Verratti et Di Maria.
En confiance après son doublé à Caen, Kamano s’illustre rapidement en servant Vada, lui aussi entré en jeu, dans la surface, mais l’Argentin bute sur Trapp (66e). Le PSG ronronne mais Bordeaux reste trop timoré. Rolan passe à son tour tout près de l’ouverture du score en contrant un dégagement de Kimpembé (77e).

Comme en Coupe de la Ligue, le PSG termine le match sans forcer, se contentant de gérer son avantage qui lui permet de recoller provisoirement au leader monégasque. Bordeaux devra lui immédiatement rebondir à domicile face à Guingamp le 19 février pour rester coller au wagon européen.

La déclaration

Jérémy Toulalan au micro de Canal : "On a essayé d’aller les chercher haut mais dès qu’ils récupéraient, ils allaient très vite vers l’avant. Le plus important c’est de tenir face à une équipe comme ça mais on prend un but rapide et après c’est difficile. Il faut pas tout mettre à la poubelle. Ce soir, on avait des intentions de jouer mais on tombe sur une grosse équipe de Paris".

Article : sudouest.fr

Résumé en images de la rencontre entre Bordeaux et Paris.

video

Source : dailymotion.com 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire