Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

jeudi 13 avril 2017

32ème Journée : Girondins de Bordeaux 3 - 0 Metz

Ligue 1 : Bordeaux réagit et se remet en confiance face à Metz
Bordeaux était dans l'obligation de gagner face à Metz et ils l'ont fait avec la manière........

Bordeaux renoue enfin avec la victoire.
Vada aura été l'artisan de cette victoire avec deux buts et une passe décisive.
Malcom a parachevé l’œuvre en inscrivant le troisième but.
Après l'élimination en coupe de France, on attendait la réaction de Bordeaux.
Les Girondins ont ainsi dominé Metz mais ont joué en dent de scie.
Ils ont notamment manqué le début de rencontre et ont levé un peu le pied après que le score ait été quasiment acquis.
Les Bordelais prennent seuls la 5ème place après le match nul de Marseille à Toulouse.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Vainqueurs 3–0 grâce à des buts de Malcom et Vada, les Girondins ont montré qu’ils avaient bien digéré leur élimination en Coupe de France à Angers.

Un but en première mi-temps et deux au retour des vestiaires ont permis aux Girondins de se remettre en confiance face à Metz (3–0). Malgré un début de match raté et un relâchement compréhensible une fois que le succès était acquis, les hommes de Jocelyn Gourvennec ont montré qu’ils avaient de la ressource. Ils ont surtout montré qu’ils étaient plus à l’aise en mode "équipe type", avec Kamano, Laborde et Malcom en attaque, et Vada en soutien efficace (doublé pour l’Argentin).

Le match : 3–0

Comme encore sonné par les deux défaites concédées à Nice et Angers, Bordeaux se montre timoré pendant dix minutes ponctuées de deux cartons jaunes à Sankharé et Toulalan
Mais curieusement et donc contre le cours du jeu, les Girondins vont ouvrir le score. Vada décale Malcom sur le côté droit. Le Brésilien contrôle le ballon et se place sur son pied gauche pour battre le gardien messin (1–0, 14e).

Dès lors les Bordelais multiplient les occasions, notamment grâce à leur trident "KLM" (Kamano, Laborde, Malcom). Une magnifique frappe de Laborde oblige Didillon à se déployer pour repousser la tentative de l’avant-centre girondin d’une main ferme (17e). il y a aussi le joli travail de Kamano qui sert Vada entre les jambes de Diagne, mais le tir de l’Argentin est repoussé par le portier de Metz en corner (20e).il y a enfin une frappe enroulée de Kamano sur la transversale (27e) suivie d’un tir sur le poteau de Sabaly, dans un angle fermé alors que Malcom réclamait le ballon en retrait (28e).

Heureusement pour Bordeaux, les Messins ne sont pas plus en réussite avec les montants, comme en témoigne une frappe de Cohade sur la barre (30e).

C’est peu après la pause que les Girondins s’offrent un break définitif. Malcom est déséquilibré dans la surface de réparation messine et Vada transforme tranquillement le penalty (2–0, 50e). Puis Laborde récupère le cuir dans les pieds de Diagne et offre le but du doublé à Vada, dont le plat du pied plein de sang froid fait mouche (3–0, 52e).

Dès lors, les Bordelais relâchent leur étreinte, plus ou moins consciemment. A moins qu’ils souhaitent faire briller Carrasso, parfois livré à lui-même mais toujours impeccable dans ses duels avec les attaquants messins. Des Lorrains de toute façon décevants, à l’image de Cheick Diabaté, quasi-invisible pour son retour à Bordeaux.

Un ultime tir de Malcom sur le dessus de la transversale, un carton rouge au Lorrain Assou-Ekotto pour un coup de coude sur Ounas, et un coup franc non cadré de Rolan achèvent une partie somme toute tranquille pour les Girondins.

Les notes de la rédaction

7/10 : Carrasso, Vada, Malcom
6/10 : Sabaly, Lewczuk, Sankharé, Laborde, Kamano
5/10 : Pallois, Contento, Toulalan

L’homme du match : Valentin Vada

Auteur d’une passe décisive et de deux buts, dont le premier sur penalty, l’Argentin fut le grand artisan de la victoire bordelaise. Il offrit le premier but à Malcom sur une passe de Kamano (14e), tira victorieusement le penalty que Malcom avait obtenu (50e) et marqua le troisième, en profitant d’une passe précise de Laborde (52e). Il aurait pu marquer plus tôt, sur un petit pont de Kamano mais, dans un angle fermé, avait vu Diagne repousser son tir en corner. Laissé assez libre par la défense adverse, Valentin Vada assuma la conduite du jeu avec autorité pendant toute la partie. Il fut percutant, incisif, faisant oublier sa prestation quelconque de Nice.

L’anecdote

Jérémy Toulalan s’est ouvert le dessus du crâne dans un choc avec le Messin Mandjeck en première mi-temps. Le milieu de terrain bordelais en a été quitte pour porter un gros bandage tout autour de la tête jusqu’à la fin de la rencontre.

Mais ce qui a surpris, c’est qu’alors qu’il sortait du terrain pour se faire soigner, son partenaire Younousse Sankharé lui a arrosé la tête par derrière…
(il n'a certainement pas pensé quu'à cet endroit, c'est plus douloureux qu'autre chose.... M&J).

La déclaration

Cheick Diabaté (au micro de BeIN Sport): "Je veux que Metz se maintienne et que Bordeaux termine bien à une place européenne. Pour nous, c’est plus important de gagner contre Caen et Nancy qu’ici à Bordeaux".

Article : sudouest.fr

Résumé en images de la rencontre entre Bordeaux et Metz.

video

Source : dailymotion.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire