Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

mardi 6 juin 2017

33ème Journée : Nantes 0 - 1 Girondins de Bordeaux

Sud Ouest
Bordeaux remporte le derby de l'Atlantique et lutte plus que jamais pour une place dans les 5 !!!

Bordeaux est allé gagner à Nantes sans vraiment convaincre mais en étant solide.
Grâce à un but de Sankharé, Bordeaux a assuré l'essentiel, à savoir consolider leur 5ème place au classement.
Toujours talonnés par Marseille, les Girondins recevront Bastia au prochain match.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les Girondins de Bordeaux ont décroché une victoire précieuse dans le derby de l’Atlantique face à Nantes (1–0). Le break est fait dans la course à l’Europe.


Les Girondins vont pouvoir terminer le week-end de Pâques en toute tranquillité. Alors qu’ils ne s’étaient plus imposés à Nantes depuis 2009, les Bordelais ont décroché à La Beaujoire une victoire cruciale dans la course à l’Europe grâce à un but de Younousse Sankharé. Les hommes de Jocelyn Gourvennec relèguent leurs adversaires directs, Marseille et Saint-Etienne à quatre et huit longueurs au classement. Les deux équipes s’affrontent ce dimanche soir. Ils mettent également la pression sur Lyon, 4e, en revenant à deux points. Le coup parfait.

Le résumé (1–0)

Il y avait un parfum d’Europa League qui planait à la Beaujoire pour ce derby de l’Atlantique. Et pourtant, après le premier quart d’heure de jeu, le match ne s’est enflammé qu’en tribunes avec les supporters nantais qui craquent plusieurs fumigènes derrière la cage de Cédric Carrasso (11e). L’arbitre de la rencontre interrompt le jeu trois minutes, le temps que la fumée se dissipe.

A la reprise, Nantes croit ouvrir le score sur coup franc indirect mais Djidji est justement signalé hors jeu (17e). Les Canaris s’installent dans le camp bordelais, dominant les Girondins dans l’impact physique. Carrasso n’est pas vraiment inquiété pour autant, seule une frappe de Gillet viendra faire trembler son petit filet extérieur (25e).

Bordeaux sortira la tête de l’eau en fin de première période avec deux occasions nettes coup sur coup. Sur un centre en retrait de Sabaly, Kamano voit son tir contré in extremis par un pied nantais. Laborde vient ensuite claquer sa tête sur le corner qui suit mais Dupé sort une parade réflexe (43e). Dominés territorialement dans ce premier acte, les Girondins se seront finalement montrés les plus dangereux.

"Des deux côtés c’était nul. Techniquement et tactiquement c’était vide. Je ne vais pas faire genre mais j’espère qu’en deuxième période on fera mieux". Les mots de Younousse Sankharé sont durs à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, le tempo s’accélère  mais les occasions se font toujours aussi rares. Laborde surprend Dupé par une frappe subtile, ça file près du poteau droit du portier canari (58e). Côté nantais, Nakoulma, buteur à cinq reprises lors des sept derniers matchs, pose problème à l’arrière garde girondine, obligé de se mettre à la faute sur l’attaquant burkinabé.

Le pressing bordelais au milieu de terrain paie enfin à l’heure de jeu. Sur une récupération de balle, Kamano remonte le cuir et décale Sankharé. L’ancien Lillois déclenche une frappe sèche du gauche qui trompe Dupé (65e, 0–1). La réponse des Canaris est immédiate. Pardo s’infiltre dans la surface bordelaise, dribble Carrasso mais voit la défense se refermer sur lui (66e).

Trop imprécis à l’approche de la surface bordelaise, Nantes ne parvient pas à revenir dans le match. Gourvennec apporte de la fraîcheur en faisant rentrer Plasil et Rolan. Laborde et Malcom poursuivent leurs efforts sur les phases offensives et défensives. Le Brésilien passe d’ailleurs tout proche du break sur un superbe numéro côté droit mais Dupé repousse sa frappe du gauche (88e).

L’essentiel est là pour les Girondins qui font une excellente opération en vue de la Ligue Europa.

L’homme du match : Younousse Sankharé

En difficulté en première mi-temps, entre déchet technique et mauvais choix, l’ancien Lillois a monté son niveau ensuite. Au niveau dans l’agressivité, il a ajouté de la justesse et de la projection utile. Preuve : son troisième but sur les cinq derniers matchs, après avoir participé avec Vada au pressing décisif sur Touré (65e). ll aurait pu réussir un doublé avec moins d’altruisme, choisissant la passe plutôt que la frappe en bonne position (70e). Il confirme le plus qu’il a apporté depuis son arrivée en janvier.

Les notes de la rédaction

6/10 Carrasso, Pallois, Lewczuk, Sankharé, Laborde, Kamano
5/10 Sabaly, Vada, Toulalan, Malcom
4/10 Gajic

Gourvennec : "C’était un gros match"

"C’était un gros match, on savait que ça allait être difficile. Nantes a un très bon niveau depuis janvier. L’enjeu pour nous était de répondre à l’intensité qu’ils mettent, au pressing qu’ils mettent, à l’impact qu’ils mettent, avec le ballon très vite chez l’adversaire et ils viennent en nombre et avec beaucoup d’intensité. On a su résister à ça, défendre intelligemment et, surtout sur la deuxième mi-temps, bonifier les phases de possession qu’on a eues".


Article : sudouest.fr

Résumé en images de la rencontre entre Nantes et Bordeaux.

video

Source : dailymotion.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire