Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

mardi 19 janvier 2016

15ème Journée : Aurillac 29 - 15 Stade Montois

Alex Luatua a conclu le bon travail aurillacois en première période.? - photos christian stavel
Le Stade Montois s'est à nouveau incliné à l'extérieur contre Aurillac..... 

Deux essais à un !!!!!! Cela aurait été bien si l'on pouvait ne retenir que les essais marqués dans le match.
C'est le seul petit avantage que pourrait en tirer les Montois.
Hélas, trop pénalisés en première mi-temps (5 pénalités et 1 essai, 21'), les Landais, malgré un retard trop important, ont essayé de revenir en seconde période.
En inscrivant leur premier essai en fin de première période, et quittant la pelouse au moment d'aller manger les citrons sur un score de 20 à 10, les jaune et noir pouvaient encore espérer aller chercher au moins un petit point.
Mais toujours aussi efficaces, les locaux bénéficiaient d'une autre pénalité avant que les Montois n'inscrivent l'essai de l'espoir par Agustin Ormaechea, qui en deux matches a inscrit deux essais de filou.
A 23 - 15, essai non transformé, hélas, le Stade Montois pouvait encore y croire mais c'était oublier Petitjean qui inscrivit encore deux pénalités qui viendraient sceller le score.
Les Montois auraient pu réduire le score, mais James, s'est encore montré fébrile au pied manquant au moins huit points en seconde période.
Dommage pour les Landais, les intentions y étaient mais trop de fautes ont été sifflées à leur encontre, infligeant pas moins de 24 points au pied de Petitjean.
Bien trop important pour espérer ramener un quelconque point à la maison.....

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Malgré un froid glacial et des conditions de jeu pas forcément simples, le Stade Aurillacois a su faire ce qu’il fallait pour venir à bout de Montois finalement accrocheurs.
Invaincus à domicile en 2015 les « rouge et bleu » avaient à c'ur de débuter 2016 en préservant leur invincibilité à Jean-Alric. C'est chose faite.
Les Cantaliens prenaient le match par le bon bout et ne tardaient pas à se donner de l'air grâce à quatre pénalités de Maxime Petitjean (3 e, 5 e, 7 e, 13 e) en moins d'un quart d'heure.

Une entame de match parfaite
 
Plus mordants que les Montois, les hommes de Jeremy Davidson et Thierry Peuchlestrade marchaient littéralement sur la tête de leurs adversaires, ne les laissant pas respirer et les poussant même à la faute.
Pourtant, c'est réduit à 14 que le Stade Montois inscrivait ses premiers points pour sa première venue dans le camp aurillacois (12-3, 17 e).
Sur leur lancée, les « rouge et bleu » continuaient leur travail de sape, avançant sur chaque impact. Une nette domination logiquement récompensée par un essai en bout de ligne d'Alex Luatua (17-3, 22 e) qui concluait une entame de match parfaite.
Peu après la demi-heure de jeu, Maxime Petitjean faisait un peu plus enfler l'avance aurillacoise (20-3, 32 e). Mais, sur leur première approximation défensive, les Cantaliens voyaient Chedal aplatir à la sirène (20-10, 40 e). Une fausse note qui gâchait un peu l'excellente première période du Stade.
Certainement remontés comme des coucous par Davidson à la mi-temps, les Aurillacois revenaient avec les mêmes intentions et scoraient aussi vite que lors du premier acte grâce au pied de Petitjean (23-10, 44 e).
Mais, comme avant la pause, une erreur aurillacoise offrait l'opportunité à Augustin Ormaechea d'aller inscrire un deuxième essai à la course (23-15, 46 e), après un astucieux dribbling. La preuve que rien ne serait facile.

Une défense bien en place
 
Sentant le souffle des Montois dans leur cou, les Aurillacois remettaient la marche avant et l'inévitable Maxime Petitjean enquillait deux nouvelles pénalités (49 e, 58 e) qui redonnaient un peu d'air au Stade (29-15).
Loin de s'avouer vaincus, les Landais faisaient jeu égal avec Aurillac et venaient s'installer dans le camp cantalien, forçant les « rouge et bleu » à défendre fort pour ne pas les laisser refaire leur retard.
De touche en touche et de ballon porté en ballon porté, les Montois lançaient toutes leurs forces dans la bataille. En vain. Le Stade Aurillacois mettait les barbelés et conservait son avance, et par la même occasion les quatre points de la victoire.
Un dernier succès pour clore la phase aller qui permet aux protégés de Davidson et Peuchlestrade de rester au chaud tout en haut du classement. Les Aurillacois vont désormais pouvoir profiter de quelques jours de repos mérité.

Article : lamontagne.fr

Résumé en images de la rencontre entre Aurillac et le Stade Montois.

video

Source : dailymotion.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire