Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

dimanche 28 août 2016

1ère Journée : Girondins de Bordeaux 3 - 2 Saint Etienne

Malcom a inscrit le troisième but bordelais sur coup franc.
Bordeaux commence bien sa saison en remportant son premier match à domicile face à St Étienne....

Les Girondins se sont fait peur en menant 3-0 puis en concédant 2 buts qui leur a offert une fin de match angoissante.
Cela rappelle les scenarii de la saison précédente.
Encore des erreurs défensives coupables et des sorties de Prior, hasardeuses.
Il faudra résoudre au plus vite ces problèmes avant le déplacement à Toulouse qui s'annonce difficile....

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

«Au moins, il n'y aura pas d'enflammade? » Jocelyn Gourvennec est resté positif, calme et serein hier soir, après la victoire des Girondins (3-2) contre Saint-Étienne. Il préférait sans doute savourer son plaisir, celui d'avoir débuté son aventure bordelaise sur une note positive, avec les jolies...
«Au moins, il n'y aura pas d'enflammade… » Jocelyn Gourvennec est resté positif, calme et serein hier soir, après la victoire des Girondins (3-2) contre Saint-Étienne. Il préférait sans doute savourer son plaisir, celui d'avoir débuté son aventure bordelaise sur une note positive, avec les jolies perspectives que cela suscitait, plutôt que de s'agacer, sur une fin de match difficile où le score passa de 3-0 à 3-2, rappelant quelques scenarii douloureux des saisons passées…
Bien sûr, il eût sans doute aimé, ce matin, se retrouver seul, tout en haut du tableau de la Ligue 1, à cette place que lui auraient offerte les trois buts marqués par Laborde, Rolan et Malcom, plutôt que de la partager avec d'autres. Mais gagner suffisait à son bonheur. Plutôt que de s'en prendre à ses hommes, il s'attacha à en souligner la jeunesse. « On a un groupe jeune et avec la fatigue, on a été moins lucide », explique-t-il. « Sur les fins de match, quand on est un peu dans le rouge, on a un peu plus de mal à gérer, quand on est jeune. »

Prior pas aidé

Il n'était pas question, pour lui d'accabler Jérôme Prior, peu incisif sur ses deux sorties où il vit le ballon entrer deux fois dans ses filets. Il est sûr que le Toulonnais se trouva, par deux fois, un peu abandonné par sa défense, que Guilbert, lobé sur le premier but stéphanois, concédait un handicap de taille (81e) et que Söderlund (89e), « joua avec promptitude et adresse ».
Il n'empêche que la situation n'est pas facile et potentiellement explosive pour Prior. Ce dernier se retrouve avec, derrière lui, un Cédric Carrasso brûlant de jouer, acclamé par le Virage Sud, qui ne prit pas la peine, hier, de s'échauffer avec lui, préférant le toro avec les remplaçants...
Il reste que les Bordelais menèrent joliment 3-0, dans la canicule du Matmut et cela témoigne d'un état d'esprit conquérant. Pourtant, ils souffrirent longtemps dans cette partie, face à la densité physique et le pressing agressif des Stéphanois. La réussite de Laborde, dès la 13e, donna au match une teinte un peu trompeuse au bout d'un quart d'heure.

De l'envie

Pour Jocelyn Gourvennec, les difficultés de ses hommes à assumer la conduite du jeu, cette tendance à trop vite perdre le ballon était logique. « Les joueurs ont fait le match que j'attendais d'eux avec de la cohésion sur le plan collectif, même s'il a eu des erreurs », glissa-t-il. « Je voulais qu'ils montrent beaucoup d'envie. Quand c'est le cas, vous savez que vous allez rater des choses. Je voulais qu'ils jouent, quitte à rater. C'est ce qu'il s'est passé. Mais à l'arrivée, on a quand même marqué trois buts. »
Quelque part, le score l'arrange, pour ce qu'il propose comme leçons à ces élèves qu'il dirige, qui auraient pu trop vite se voir trop beaux avec un cinglant 3-0 en poche. « Si les joueurs pensaient qu'ils allaient pouvoir s'enflammer pour cette victoire assez large, de voir qu'on est passé de 3-0 à 3-2 est le rappel qu'un match n'est jamais terminé. » Mais le contrat est rempli. « On gagne avec des imperfections, mais sur un premier match, c'est inévitable. »
Jérémy Ménez, entre en jeu casqué à la 72e minute
L’attaquant Jérémy Ménez, qui a fait son grand retour en L1 avec Bordeaux, espère retrouver ses sensations, après avoir joué les 18 dernières minutes du match casqué à la manière de Petr Cech après sa coupure à l’oreille survenue il y a dix jours.
Ces quelques minutes disputées doivent vous faire plaisir...
Jérémy Ménez. Oui, cela fait du bien surtout que pendant la préparation, je n’ai joué que 60 minutes et c’était contre Bordeaux (avec Milan) donc ce n’est pas évident de retrouver le groupe mais cela fait du bien. Il faut bosser, il faut que je retrouve mes sensations et cela va revenir tout doucement.
Du banc, vous avez vu de bonnes choses de la part de votre nouvelle équipe ?
Il n’y a pas que du banc. Quand je suis arrivé, j’ai trouvé un bon groupe, qui joue bien, avec beaucoup de qualités et surtout avec une bonne humeur. Ça, c’est important, je l’avais déjà dit. Ce n’est qu’un premier match, il y a encore beaucoup de choses à travailler mais il y a des points positifs ce soir. C’est toujours bien de commencer par une victoire, surtout contre Saint-Étienne. C’est une belle équipe qui joue ensemble depuis longtemps, elle a eu des matches officiels avant nous, ce n’était pas évident. On a su bien gérer le match, on s’est fait un peu peur sur la fin mais le principal, c’était les trois points.
Des attaquants qui marquent, c’est bon pour la confiance du groupe ?
C’est bien, c’est leur rôle. Dans une équipe, tout le monde peut marquer mais le principal, c’est de gagner. Ce soir, il faut féliciter l’équipe, cela va donner un peu plus de confiance après une année difficile. La fin de match résume bien la saison dernière où il y avait un peu de crainte, un peu de peur. Il faut continuer comme ça.

Article : sudouest.fr 


Résumé en images de la rencontre entre Bordeaux et St Étienne. 

video


Source : dailymotion.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire