Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

dimanche 29 mai 2016

30ème Journée : Bayonne 23 - 17 Stade Montois

La blessure sérieuse de Ropate Ratu est le point noir de la journée pour les Montois, qui ont rendez-vous à Aurillac samedi (18 heures) pour la demi-finale.
Les Montois n'ont pas réussi la passe de onze et se déplaceront à Aurillac pour la demie..... 

Dernière journée de ProD2 et du suspens à tous les étages. D'un côté des Dacquois et des Provençaux luttant pour le maintient et à l'opposé, une lutte pour connaître les rencontres pour les 1/2 finales entre 6 clubs.

Le Stade montois, 3ème à la fin de la 29ème journée, devait s'imposer à Bayonne pour avoir la chance de recevoir la 1/2 finale à domicile. A l'issu de la rencontre entre Basques et Landais, ce sont les anciens pensionnaires du Top14 qui s'imposent sur le score de 23 - 17.
En 1ère période, les Montois marquent dès la 5ème minutes sur un très bel essai en contre de Salawa (ruck perdu par les Bayonnais). Mais les locaux réagissent assez rapidement et commencent peu à peu à prendre le dessus sur la mêlée et la touche montoise. Les nombreux déchets en touche des Landais feront que Bayonne marque un essai sur une pénal'touche et commencent à s'installer dans le camps montois. Vers la 1/2heure de jeu, le dauphin de cette ProD2 plante un essai sur une percée de Poki, les Montois n'arrivant pas à arrêter le buldozer Fidgien. Dommage. Sur les nombreuses pénalités concédés par les Montois et le carton jaune infligé à Hugues, Montois et Bayonnais regagnent les vestiaires sur le score de 20 - 10 pour les locaux. Logique tellement les avants Bayonnais ont été meilleurs et la touche montoise défaillante.

En 2nde période, les Montois reviennent sur le terrain avec de meilleures intentions. Très vite, la 1ère ligne est remplacée et les entrées de Muzzio, Caudullo et Ormaechea feront un bien fou au pack montois. Les Montois s'installent dans le camps Bayonnais et cela durera bien 30minutes (car oui, les Bayonnais sont arrivés 1 ou 2 fois chez les montois et arriveront à marquer 1 pénalité sur une faute de S. Ormaechea dans un ruck).
Vers la 60ème minutes, le match se relance par un essai de Tutaia grâce à une relance de 40 mètres depuis ses 20 mètres de Taulanga ! Un très bel essai pour nos abeilles qui reviennent à 3 points de Bayonne. Après la pénalité infligée aux Montois, il ne reste plus que 10mintutes aux montois pour inverser le score. Malheureusement, sur les derniers instant et après un incursions d'Otazo dans les 5mètres, ce dernier lâche le ballon en avant sur un tampon Bayonnais. Rageant car il y avait largement la place de s'imposer à Bayonne.

Devant 12 000 spectateurs, Bayonnais et Montois auront animé cette rencontre de la plus belle des manières. Les Montois iront donc à Aurillac en 1/2 finale (qui s'est imposé à domicile contre Biarritz) samedi prochain.
Que penser de cette qualification ? Tout simplement cette qualification est plutôt inespérée surtout quand on sait que les Montois était encore 11ème en fin Février. Mais cette formidable série de 9 victoires, 1 nuls et 1 défaite a permis au Montois d'atteindre son objectif de début de saison et qui n'était qu'un rêve en fin Février. Et rien que pour cela, ne devons féliciter les joueurs qui ont réagi au bon moment et ont fait taire les plus pessimistes dont je faisais partie.

Bravo et rendez-vous samedi 18h au Stade Jean-Alric !!

Phoenix


---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Et Clément Otazo, alors que la sirène venait de retentir dans un Jean-Dauger retenant son souffle, finit par lâcher le ballon à quelques mètres de la ligne bayonnaise… Fin du match, et des espoirs un peu fous des Montois d'arracher un neuvième succès consécutif, qui leur aurait permis de jouer une demi-finale à domicile.
« On y a cru sur la fin, admet Julien Cabannes. En plus, on était en communication avec les entraîneurs, qui nous disaient qu'il nous fallait viser la victoire, et pas seulement le bonus défensif. On a joué la victoire jusqu'au bout et on n'était pas loin de marquer. C'est dommage mais on n'a pas non plus dominé les débats », admet l'ailier montois.
Face à des Bayonnais évoluant bien, comme Lyon, un ton au-dessus des autres équipes de Pro D2, les Montois ont trop souffert en conquête (lire par ailleurs) pour nourrir des regrets après leur défaite (23-17). Leur quatrième place finale est finalement assez logique, même si le scénario de la journée d'hier aurait pu leur être plus favorable.
En menant au score pendant un quart d'heure jusqu'à l'essai de Du Plessis (7-7), puis en profitant des difficultés d'Aurillac à se défaire de Biarritz, les jaune et noir ont passé une partie de l'après-midi à la troisième place. Fidèle à sa réputation d'éternel insatisfait, Christophe Laussucq avait donc un petit goût amer dans la bouche au moment de commenter cette première défaite montoise depuis trois mois (à Tarbes, 33-13 le 19 février).
« On est heureux d'être qualifiés mais déçus parce qu'on y a cru longtemps pendant le match et jusqu'au bout. J'accuse un peu le coup, parce qu'on a vu de près cette demi-finale à Mont-de-Marsan », souffle le coentraîneur montois.

Cinquième demie depuis 2008

Il s'en est fallu de peu sur la fin en effet, mais pour ses troupes, l'essentiel était tout de même d'avoir validé une nouvelle participation aux phases finales, la cinquième depuis 2008. Peut-être la plus savoureuse, tant les Montois ont longtemps semblé avoir du mal à digérer leur finale perdue contre Agen l'an dernier, comme l'a illustré cette terrible série de dix défaites de rang à l'extérieur avant le nul à Colomiers début mars.
« Le coach est un gros compétiteur, je comprends qu'il soit déçu, mais bon, on revient quand même de loin, on était au fond du trou après ce match de Tarbes, rappelle Ximun Lucu. Vu la physionomie de la saison, on est quand même contents de revivre une semaine entre nous et d'aller chercher une demi-finale à Aurillac, ce n'était pas donné », savoure l'arrière montois, bien décidé à positiver. « Il y a beaucoup de clubs qui ont le même budget que nous, et qui n'ont pas la chance de jouer des demi-finales de Pro D2. En faire chaque année, c'est quand même très bien. »
Et même si la défaite d'hier va obliger les Montois à réaliser un exploit à Aurillac samedi pour franchir une marche de plus, elle pourrait au fond être bénéfique, comme le souligne Julien Tastet : « Elle va nous obliger à nous remettre en question, et on sera dans la peau de l'outsider à Aurillac, le statut qui nous convient le mieux. »

Article : sudouest.fr

Résumé du match en images de la rencontre entre Bayonne et le Stade Montois.

video

Source : dailymotion.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire