Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

dimanche 14 février 2016

26ème Journée : Guingamp 2 - 4 Girondins de Bordeaux


Bordeaux se rebiffe et remporte un match important en Bretagne......

Dans un moment difficile pour le club après trois lourdes défaites, Bordeaux s'est bien exporté en remportant un match important pour rebondir et tourner une page douloureuse.
Même si les blessures conjuguées de Ounas et de Plasil viennent un peu ternir la soirée, les Bordelais ont fait le plus dur.
Il fallait oublier un peu les turpitudes actuelles en allant chercher un résultat à l'extérieur.
On ose penser un autre revers cuisant, qui aurait plongé le club dans une crise bien profonde.
La crise n'est pas encore finie mais cette victoire, emmenée par des joueurs impliqués, donne un peu de baume au cœur à tout le microcosme Bordelais et à leurs supporters......
Espérons que ce ne soit pas un feu de paille et que Bordeaux saura relever la tête lors des futures échéances qui l'attendent.....

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les Girondins de Bordeaux sont incorrigibles. Ils mènent 2-0 et se font rejoindre à 2-2. Et alors qu'on les sent sur le point de craquer, ils ajoutent deux nouveaux buts, pour s'imposer 4 à 2 à Guingamp. Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur breton avait prévenu ses joueurs : "Les Bordelais prennent beaucoup de buts, mais ils se créent aussi beaucoup d'occasions et ils en marquent." Bien vu ! Au moins, avec Bordeaux, on ne s'ennuie pas.
Avec cette deuxième victoire de la saison à l'extérieur, les Girondins reprennent pied dans la première moitié du classement et mettent surtout un terme à leur mauvaise série de février.

Le match

Guingamp conserve le ballon sans se montrer dangereux. Et la première frappe est signée Ounas. C'est lointain, cadré, puissant, mais Lössl est bien placé (13e). Ce n'est que partie remise pour le jeune milieu offensif bordelais, qui reprend sans contrôle du pied droit une remise de la tête de Diabaté après un centre de Rolan (0-1, 19e).
Les Girondins jouent sobrement, et tout ce qu'ils tentent est propre. On sent qu'ils ont besoin de se rassurer sur leurs fondamentaux. Défensivement, Guilbert et Yambéré font le job, à l'instar de Debuchy qui, de surcroît, multiplie les montées dans son couloir droit.
Face à une équipe aussi faiblarde que ce Guingamp-là, Bordeaux n'a guère de difficulté à corser l'addition. Un corner mal renvoyé par la défense bretonne profite à Rolan, esseulé au second poteau, qui marque dans un but quasi déserté (0-2, 37e).
Mais les Girondins sont ce qu'ils sont : inconstants. La première frappe cadrée de l'En Avant fait mouche, sous la forme d'un coup franc direct de Giresse (1-2, 42e). Bernardoni n'est pas inoubliable sur l'action.
Ce but guingampais agit comme un rappel à l'ordre, pour signifier aux hommes de Willy Sagnol que rien ne serait jamais facile cette saison. Dommage, d'ailleurs, qu'Ounas perde son duel avec Lössl juste avant la pause.

Dommage oui, parce que les Bretons vont égaliser à l'heure de jeu sur leur deuxième frappe du match. Sur une touche longue, Diallo dévie le ballon de la poitrine pour Coco, qui loge une reprise en demi-volée sous la barre de Bernardoni, qui conserve donc sa moyenne troyenne de buts encaissés (2-2, 58e).
Mais s'ils encaissent des buts, les Girondins en marquent également pas mal ces derniers temps. Malcom tire un corner, le ballon arrive sur Rolan qui remise astucieusement sur Chantôme, lequel bat Lössl à bout portant (2-3, 68e).
Bordeaux va-t-il enfin conserver le score ? Rolan et Malcom gâchent un 2 contre 1, puis Privat place une tête juste à côté des montants de Bernardoni. C'est finalement Diabaté qui va inscrire le but du break en reprenant de la tête un centre parfait de Poko (89e).


Les blessures

C'est grimaçant et sur une civière qu'Adam Ounas, le grand animateur du jeu bordelais en première mi-temps, a dû quitter la pelouse à la 64e minute. Sur un tacle de Coco, le jeune talent offensif s'est blessé à la cheville. Le nouveau futur pensionnaire de l'infirmerie souffrirait d'une entorse.
En toute fin de match, Jaroslav Plasil a été victime d'un choc sur le genou gauche. Sur le banc, il en pleurait.

Article : sudouest.fr

Résumé en images du match entre Guingamp et Bordeaux.

video

Source : youtube.fr


 Conférence de presse après la rencontre entre Guingamp et Bordeaux. 
 



Source : dailymotion.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire