Présentation du site

Ce blog a pour but de réunir les supporters du Football Club des Girondins de Bordeaux et ceux du Stade Montois Rugby.
Deux clubs empreints d'un riche palmarès et d'une illustre histoire.
Le but est d'échanger sur les résultats et la vie des deux clubs à travers les articles, sondages et les podcasts pour lesquels vous pourrez donner votre avis et même participer.
Nous nous efforçons de faire au mieux et nous espérons que ce blog réussira à vous plaire.
Enfin, au delà de ces deux clubs, nous parlerons également de sport en général ( Podcasts, Résultats, Forum etc… ).
Pour optimiser le blog, préférez les navigateurs internet Google Chrome ou Mozilla.

Bonne visite.

Rappel

Palmarès FCGB :

□ D1 ou Ligue1 - 6 fois Champion : 1950, 1984, 1985, 1987, 1999, 2009
□ D2 - 1 fois Champion : 1992.
□ Coupe de France - 4 fois vainqueur : 1941, 1986, 1987, 2013
□ Coupe de la Ligue - 3 fois vainqueur : 2002, 2007, 2009
□ Trophée des champions - 2 fois vainqueur : 2008, 2009

Palmarès SMR :

□ Championnat de France - 1 fois champion : 1963
□ Championnat de France de Pro D2 - 1 fois champion : 2002
□ Challenge Yves du Manoir ( ancienne coupe de France ) - 3 fois vainqueur : 1960, 1961 et 1962.


FORUM DU BLOG : http://forum.marine-et-jaune.xooit.fr/index.php
MARINE ET JAUNE SUR FACEBOOK : http://www.facebook.com/marineet.jaune

samedi 26 novembre 2016

12ème Journée : Biarritz 26 - 22 Stade Montois

Garrault et les Montois restaient sur trois succès de rang avant l’échec de vendredi
Les Montois peuvent avoir des regrets car il y avait la place pour l'emporter à Biarritz...... 

Cette 73ème minute où Loustalot manque une pénalité facile face aux poteaux, a été certainement le tournant du match.
A 19 - 15 et jouant à 15 contre 14, les Montois ont préféré prendre les points au pied.
Encore fallait-il la passer, aussi simple qu'elle semblait paraitre......
Encaissant ensuite un essai transformé à la 77', les Montois ont dit adieu à la victoire pourtant possible s'ils s'étaient un peu plus concentrés.
Heureusement, un sursaut d'orgueil un peu tard à 79' a permis aux Montois de revenir au score, grâce un un bel essai transformé inscrit par Astle.
La première mi-temps peut aussi laisser des regrets, menant 3 - 9, à 5 minutes de la fin, les Jaune et Noir ont encaissé une pénalité et un essai contre le cour du jeu par l'ancien Montois Delaï (13-9).
Jouant à réaction, les Landais sont revenus sur les talons des basques juste avant la pause, grâce à une pénalité de Loustalot (13-12) qui aura tout passé sauf les 2 pénalités importantes (59' et 73') du match !!!!!
Dommage car il y avait la place de gagner.....
Peut-on quand-même se poser la question sur le choix du buteur titulaire qui était dévolu à Gerber, avant l'arrivée de Loustalot, et qui, jusque là, donnait entière satisfaction (victoire à Béziers, etc... ) ?!


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Les Montois étaient sortis frustrés de leur succès face à Soyaux-Angoulême la semaine dernière. Il faut parier qu'il en a été de même hier soir au coup de sifflet final à Aguiléra. Après trois succès consécutifs, les jaune et noir ont été stoppés par une équipe de Biarritz qui n'a pourtant pas dégagé une grande sérénité. Les Basques, appelés à négocier un tournant dans leur saison, avec deux réceptions coup sur coup pour se remettre dans la course aux demi-finales d'accession, ont rempli la première partie de la mission hier soir (26-22). Non sans donner, encore une fois, quelques haut-le-cœur à leur public.

Mieux rentrés dans la partie, les protégés de David Darricarrère débloquaient le tableau d'affichage sur une mêlée montoise sanctionnée aux abords de ses 22 mètres. Maxime Lucu ne tremblait pour sa première tentative en position excentrée (9e). Le numéro neuf allait enquiller un autre coup de pied à quelques minutes de la mi-temps (35e). Au cours de ces 40 minutes initiales rendues brouillonnes par un ballon glissant et une multitude d'en-avants (onze en tout), le Stade Montois avait entre-temps pris l'avantage par la botte, ironie du sort, d'un ancien Bayonnais. Christophe Loustalot avait converti face aux perches (11e, 22e, 30e, 40e) des fautes au sol ou en mêlée du BO, les débats s'étant progressivement équilibrés dans ce secteur.

Mais c'est bien le BO qui virait en tête à la pause (13-12) sur le seul éclair de cette première moitié de partie, signé de l'expérimenté Benoît Baby. L'international aux 9 sélections faisait parler sa gestuelle dans la défense pour décaler en bout de ligne l'ex-Montois Adriu Delaï. Les Landais revenaient des vestiaires décidés à reprendre les commandes, mais ils pêchaient par inefficacité. Danre Gerber était d'abord trop court sur une pénalité de plus de 55 mètres (42e), avant que ses partenaires n'échouent en touche à quelques mètres de la ligne (45e). Le BO, réaliste, en profitait pour creuser un petit écart grâce à un Lucu à 100 % (48e et 50e, 19-12).

Trop d'échecs au pied
Les esprits s'échauffaient et les Montois semblaient sortir de leur match. Taulanga écopait d'un jaune pour un plaquage haut sur Maxime Lucu (50e). Puis c'était au tour des rouge et blanc, malgré leur supériorité numérique, de déjouer, offrant deux pénalités coup sur coup à Christophe Loustalot. Mais le neuf jaune et noir n'en rentrait qu'une seule (56e, 19-15).

La fin de rencontre était crispée, chaque formation pouvant prendre le dessus. On croyait le KO arrivé avec le carton jaune de Synaeghel, qui laissait ses coéquipiers à 14 pour les dix dernières minutes. Mais les Montois, et Loustalot en position correcte, manquaient l'occasion de revenir (73e). Et sur une deuxième inspiration de Benoît Baby (un jeu au pied le long de la ligne), l'essai transformé par Le Bourhis de Tim Giresse (77e, 26-15) tuait le suspense. Dans la foulée, la réplique d'Astle (78e, 26-22) donnait le bonus défensif aux jaune et noir. Vraiment le minimum hier soir.

Article : sudouest.fr


Résumé en images de la rencontre entre Biarritz et le Stade Montois. 

video

Source : dailymotion.com

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire